Louez un bureau sans contrainte ni engagement à L’Isle sur la Sorgue !

📌 Marre du télétravail à la maison ? 😤💻
📌 Envie de travailler efficacement à proximité de chez vous ? 🏠👍
📌 Dans un espace convivial idéalement situé à L’Isle sur la Sorgue ?
Notre bureau privatif de 12m² vous attend !
✅Aucun engagement
✅Aucune contrainte d’un bail traditionnel
✅Tarifs préférentiels sur les locations de salles, prestations de domiciliation ou encore de secrétariat externalisé !
✅Nombreux services inclus : Internet avec Fibre HD sécurisée, climatisation, scanner, copieur, accès par badge, parking, espace détente avec thé, café…
Loyer : 600€ HT/mois
Renseignements au 04.28.70.12.91 ou par mail bienvenue@coworkingbyadezio.fr

Mark Howe, Coworker au Coworking By Adezio, mis à l’honneur dans Vaucluse Matin !

Parce qu’il est important de mettre en avant les acteurs de notre territoire et encore plus, dès lors qu’il s’agit d’un de nos Coworkers !!

Nous sommes très fiers de relayer le papier écrit par Marie Meunier de Vaucluse Matin, dans sa parution du lundi 11 février 2019, sur Mark Howe, Coworker fidèle de la première heure.

Découvrez le travail de Mark, anglais d’origine et installé à Cavaillon depuis maintenant 14 ans, qui rend la Bible accessible à tous en l’encodant dans toutes les langues y compris le braille et la langue des signes !

Bravo Mark !

Vaucluse Matin – Parution du 11/02/19 « Mark Howe encode la Bible dans toutes les langues »

5 exercices pour rester actif au bureau !

Profitez des longues heures passées derrière votre ordinateur pour vous muscler. Gainage, mouvements de fitness, voici une série d’exercices faciles à pratiquer tous les jours au bureau.

Travailler les cuisses

Reculez votre siège du bureau, asseyez-vous à l’avant. Vos cuisses ne doivent pas toucher la chaise. Levez et tendez la jambe droite, parallèle au sol. Maintenez la position trente secondes. Avez votre main, exercez une pression sur la cuisse. Inspirez et expirez calmement. Même exercice avec l’autre jambe.

Muscler les biceps

Prenez une bouteille d’eau d’un litre. Placez votre dos bien vertical sur la chaise et posez les bras en angle droit sur votre bureau. Saisissez la bouteille de la main gauche et montez-la dix fois de suite jusqu’à votre épaule. Changez de bras, répétez l’exercice.

Sculpter les fessiers

Toujours le dos bien droit, asseyez-vous dans votre siège. Vos deux pieds doivent être ancrés au sol. Contractez le fessier gauche dix secondes puis le fessier droit. Répétez l’exercice dix fois de chaque côté en respirant profondément deux secondes entre chaque série.

Renforcer les abdominaux

Assis à l’avant de votre siège, redressez-vous, positionnez votre dos à la verticale. Prenez une profonde inspiration et gonflez votre poitrine. Rentrez votre ventre en contractant vos abdominaux. Maintenez cette position dix secondes en vous grandissant. Imaginez un fil invisible partant du sommet de votre crâne. Relâchez.

Quelques étirements

Bien assis au bord de votre siège, joignez vos mains et étirez les bras au plafond. Grandissez-vous au maximum en veillant à respirer lentement. Basculez délicatement le haut de votre corps vers l’avant et étirez vos bras pour allonger votre colonne vertébrale. Expirez doucement. A répéter autant de fois que nécessaire.

Essayez d’appliquer ces petits conseils chaque jour et vous serez étonné de voir à quel point cela augmentera votre bien-être général et votre bonne humeur !

Et si vous mettiez ces conseils en application dans notre espace de Coworking ! Nous vous proposons outre des espaces partagés, des bureaux privatifs, des salles de réunion ou encore du Conseil en communication !

N’attendez plus ! Rejoignez-nous !

L’Equipe de Coworking By Adezio

Source : https://aconsommerdepreference.lexpress.fr/5-exercices-de-gym-a-faire-au-bureau/

L’art du pitch

Le retour au bureau a été plus ou moins difficile, mais maintenant c’est bon, vous êtes à fond et vous avez plein d’idées. Seulement encore faut-il savoir convaincre, et « pitcher » est tout un art. Voici quelques conseils pour vous aider à convaincre vos interlocuteurs en quelques minutes !

Le concept du «elevator pitch»

 

C’est un très bon exercice, le principe est le suivant. Imaginez que vous êtes dans un ascenseur avec le grand patron de votre entreprise ou avec un investisseur potentiel. Vous n’avez que quelques secondes, le temps de la montée en ascenseur, pour lui expliquer le plus clairement et simplement possible votre projet, votre vision et vos objectifs. Cette technique vous obligera à aller à l’essentiel et de la manière la plus impactante.

Comment préparer son pitch ?

Il faut penser à tout et commencer par le début, c’est-à-dire par l’accroche, elle est essentielle. C’est l’accroche qui donnera le ton de votre prise de paroles. Souvenez-vous de la Keynote Apple de 2008 lorsque Steve Jobs a sorti un MacBook Air d’une enveloppe. Sa démonstration a littéralement cueilli tout le monde. Ce moment est inscrit à jamais au Panthéon des meilleures accroches de présentation de produit.

Ensuite il est important de contextualiser le projet et de démontrer qu’il répond à des besoins et/ou des valeurs actuelles. Pour cela, appuyez-vous sur les tendances et les phénomènes qui prouvent que votre idée arrive au bon moment.

Enfin pour arriver à vos fins, il est capital d’être bref et percutant. Concentrez-vous sur ce que votre interlocuteur doit retenir de votre intervention. Et n’oubliez pas, l’objectif n’est pas de tout dire. Il faut savoir faire preuve d’esprit de synthèse et donner envie d’en savoir plus.

Pour vous entraîner, mais aussi pour vous montrer que l’elevator pitch est bien un art, il existe de nombreuses compétitions de pitch. Que ce soit la GSVC (Global Social Venture Competition) ou les Start-up week-end, ou encore les Entrep’.

Vous pourriez bien découvrir ou redécouvrir à quel point le pitch est un outil efficace pour présenter rapidement vos idées.

Alors que vous ayez des projets fous ou non, que vous soyez futur entrepreneur, salarié porté, indépendant, entrepreneur, start up ou autres, Coworking by Adezio est là pour vous conseiller dans votre communication, vos speed-meeting et vos prises de paroles en public !

Pour répondre au mieux à vos besoins, nous vous proposons outre des espaces partagés, des bureaux privatifs, ou encore des salles de réunion, du Conseil en communication !

N’attendez plus ! Rejoignez-nous !

L’Equipe de Coworking By Adezio

Un bureau clean, un bureau green

Notre quotidien impacte l’environnement et nos habitudes au bureau ne font pas exception. Du trajet pour se rendre à son travail, aux imprimantes qui tournent à plein régime, en passant par les montagnes de gobelets en plastique et de capsules de café qui s’accumulent … Nos petits gestes éco-responsables ne doivent pas s’arrêter au seuil de notre bureau.

 

Un petit geste à son bureau, un grand pas pour la planète.

Chaque jour une personne parcourt en moyenne 30 km en 50 min entre son domicile et son lieu de travail. Choisir un Coworking près de chez soi permet d’économiser ce temps et de moins polluer.

On estime que les équipements informatiques représentent 21% de la consommation d’électricité d’une entreprise. On pourrait penser qu’en mettant nos ordinateurs en veille ils seraient moins gourmands. Bien au contraire, en veille, un ordinateur utilise 20 % à 40 % de l’équivalent de sa consommation en marche. Il est donc important de penser à éteindre son ordinateur.

Mais ce n’est pas tout ! Notre utilisation numérique a aussi un poids sur notre empreinte carbone.

Notre vie numérique au bureau se décompose en 3 activités principales :

  • L’envoi de mails : en France, dans une entreprise de 100 personnes, chaque collaborateur traite en moyenne 91 emails par jour, ce qui représente chaque année 13,6 tonnes de CO2, soit 14 allers-retours Paris-New York. Dans ce flux infernal, il y en a quelques-uns d’importants, mais il y a surtout ceux que nous envoyons à notre collègue assis à 2 pas, à notre client que nous n’osons pas déranger, ou à un prestataire pour lui demander une énième confirmation de la validation de l’accord…
  • Le stockage de données : De temps en temps nous nous décidons à passer un grand coup de balai dans les données stockées sur notre disque dur. La plupart du temps, et parce qu’ «on ne sait jamais», nous n’osons pas les supprimer complètement, et nous les transférons de notre ordinateur à un espace de stockage externe ou cloud. Sauf que ce n’est pas mieux ! Nos données sont stockées dans d’immenses data centers or 1 seul data center consomme l’équivalent de la consommation de 3 000 foyers américains ! Pas très écolo tout ça….
  • Les recherches en ligne : Le simple fait de regarder une heure de vidéo sur une tablette ou un smartphone consomme d’avantage d’électricité qu’un réfrigérateur pendant toute une année ! Les internautes en sont rarement conscients, mais les requêtes sur les moteurs de recherche ont un coût énergétique bien réel. Avec 949 recherches Internet en moyenne par an nous consommons 287 600 tonnes de CO2 soit l’équivalent de l’énergie nécessaire pour parcourir 1.5 Millions de km en voiture.

Quant au papier ce n’est pas vraiment mieux. Chaque salarié du secteur tertiaire consomme en moyenne 3 ramettes de papier par mois.

Donc avant de cliquer sur « Imprimer », pensez que 25% des documents finissent à la poubelle seulement 5 minutes après avoir été imprimés ! De plus ils ne sont pas forcément jetés dans la bonne poubelle. Bizarrement nous recyclons moins au bureau qu’à la maison, avec seulement 20% de papiers recyclés au bureau contre 41% à la maison.

Les restaurants d’entreprise sont une énorme source de gaspillage. Dans ces restaurants et self d’entreprise, un individu jette en moyenne entre 150 et 200 grammes de nourriture à chaque repas. ?

Et si on parlait des solutions maintenant ?

Comme évoqué au début de l’article, rejoindre un espace de Coworking près de son domicile est un bon début. Avec les technologies du digital, ces modes de travail plus flexibles sont désormais accessibles, et ils ont plein d’avantages.

Si c’est possible, il est préférable de faire le trajet à pieds, à vélo, en covoiturage, en bus ou métro (même si ça n’est pas toujours facile). Pour info depuis le 1er Janvier 2016 les salariés qui font le trajet à vélo jusqu’à leur lieu de travail peuvent demander à leur employeur une indemnité kilométrique jusqu’à 200€ par an.

Mais une fois au bureau il faut penser à l’impact de nos emails. En privilégiant des emails plus légers et donc moins gourmands en énergie. On cible aussi les destinataires et on essaye de limiter le nombre d’emails envoyés.

Il faut aussi penser à vider régulièrement sa boîte mail et vider le cache de son navigateur (assurez-vous avant d’avoir bien sauvegardé quelque part vos éventuels mots de passe préenregistrés).

Et pour ce qui est des recherches web, se créer une liste de favoris est un bon moyen pour réduire le nombre de nos requêtes sur des moteurs de recherche tel que Google.

Enfin pour nos impressions, il est évident que le premier geste à avoir est de n’imprimer les documents importants que lorsque cela est réellement nécessaire. Mais nous pouvons aussi paramétrer notre imprimante pour faire du recto-verso en qualité « brouillon » le plus souvent possible.

Quant aux repas, demandez à votre entreprise ou votre espace de Coworking de s’équiper d’un réfrigérateur et d’un micro-ondes. Ainsi vous pourrez déguster vos bons petits plats préparés avec amour la veille.

 

Enfin si vous cherchez ce fameux espace de Coworking près de chez vous, avec un espace repas bien équipé, soucieux de l’environnement, Coworking by Adezio est là pour vous.

Pour répondre au mieux à vos besoins, Coworking by Adezio vous propose des espaces partagés à louer à la demi-journée, à la journée ou au mois, des bureaux privatifs, des salles de réunion mais également de la domiciliation d’entreprise !

N’attendez plus ! Rejoignez-nous !

L’Equipe de Coworking By Adezio

 

Sources : https://www.easyrecyclage.com/blog/les-dechets-de-bureau-en-cinq-chiffres/?utm_content=bufferfb5f9&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

http://www.qqf.fr/infographie/50/rentre-coresponsable

Protection des données, RGPD ? Tout le monde en parle… mais qu’est-ce c’est ? Suis-je concerné ?

Le RGPD, c’est LE truc dont tout le monde parle en ce moment… Mais connaissez-vous vraiment le RGPD ? Savez-vous qu’il peut avoir des impacts majeurs sur la façon dont on travaille ? Avez-vous déjà préparé votre entreprise à cette mutation profonde ?

Ce règlement européen va changer certaines pratiques dans les entreprises en matière de  gestion des données personnelles.Vous avez probablement envie d’être en règle dans votre activité professionnelle et ne souhaitez pas prendre de risques inutiles ?
Alors voici les clés pour comprendre le RGPD en détail !

Le RGPD 2018, c’est quoi ?

Le RGPD  (Règlement Général pour la Protection des Données) consacre et renforce les grands principes de la loi Informatique et Libertés, en vigueur depuis 1978. Il accroît sensiblement les droits des citoyens en leur donnant plus de maitrise sur leurs données personnelles et renforce les obligations de ceux qui traitent les données et les responsabilise.

La finalité de cette législation européenne est de permettre aux citoyens d’avoir un meilleur contrôle sur l’utilisation de leurs données. Mais aussi aux entreprises d’avoir un processus simplifié pour la réglementation.

Le RGPD s’applique à toute collecte, traitement et utilisation de données personnelles des personnes physiques.

En clair, tout citoyen européen est maintenant protégé par le RGPD.

Cela vous concerne aussi si vous êtes une entreprise basée hors de l’UE et que vous avez des activités de Marketing Digital en France ou dans d’autres pays de l’Union Européenne.

Et les entreprises ne respectant pas les dispositions du RGPD risquent des amendes !

De nombreuses obligations précédemment imposées par la CNIL sont remplacées par le RGPD. Une petite différence : le montant des sanctions est bien plus important avec le RGPD. Si vous collectez et utilisez des données personnelles sans respecter le RGPD, vous risquez une amende de 4% du CA de votre entreprise !

Le RGPD côté Citoyens

Le RGPD renforce entre autre :

  • Le droit d’être prévenu si nos données ont été piratées,
  • Le droit à l’oubli : il permet aux personnes qui en font la demande de voir leurs données définitivement supprimées dans un délai de 30 jours
  • Celui de demander à effacer ses données ou les transférer vers un autre prestataire, etc

Le RGPD côté Entreprise

A qui s’applique le règlement européen 2018 ?

Le RGPD s’applique à toute entreprise qui a une activité de collecte, de traitement et d’utilisation sur les données privées de citoyens européens. Dit comme cela, ce sont toutes les entreprises ou presque !

Si vous souhaitez en savoir plus, voici une liste des actions à mener, proposée par la CNIL. Il s’agira par exemple de créer un registre de toutes les collectes et traitements de données personnelles, mais aussi de désigner un délégué sur le sujet de la protection des données. MAis rassurez-vous, la présence d’un délégué à la protection des données (DPO) n’est pas une obligation pour toutes les entreprises. C’est réservé tout d’abord aux autorités publiques ou organisme publique. Mais aussi aux entreprises qui effectuent des traitements exigeant un suivi régulier et systématique à grande échelle des personnes concernées. Enfin aux entreprises qui effectuent des traitements de données sensibles.

 

Comment se mettre concrètement en conformité avec le règlement RGPD ?

Limiter la collecte des données personnelles au strict minimum nécessaire

Il faut non seulement ne récolter que des informations personnelles nécessaires, mais en plus limiter leur conservation dans le temps (12 mois).

Prenons un exemple concret.

Imaginons que vous louiez des espaces partagés à des entrepreneurs individuels 😉 Ceux-ci arrivent sur votre site et vous leur demandez de remplir un formulaire de contact pour répondre au mieux à leurs attentes. Si vous leur demandez, par exemple, leur date et lieu de naissance, vous risquez d’avoir des problèmes ! En effet, ces 2 informations ne sont pas a priori du tout nécessaires pour faire une location de bureaux !

Pour éviter tout souci, réalisez un parcours de votre site et de tous les lieux Web où vous demandez aux internautes des infos. Faites consciencieusement cette identification/audit pour éviter de rater des choses à corriger.

Obtenir et conserver le consentement des citoyens

Il est obligatoire dès la collecte d’une adresse email (ou d’autres informations personnelles) d’obtenir le consentement de vos prospects.

Pour cela, mettez à jour vos clauses sur le consentement sur vos Conditions Générales de Vente (CGV) ou vos Conditions Générales d’Utilisation (CGU). Et insérez un lien de type « J’accepte les CGV… » vers vos clauses à tout endroit de votre site où vous collectez une adresse email, un nom, un prénom, une date de naissance, etc.

Ce n’est pas une mince affaire !

Sécuriser les données récoltées

Reprenons notre exemple de location d’espaces partagés. Imaginons que vous avez collecté 1 000 adresses emails, noms et prénoms.

Mais que, de toutes évidences, vous ne protégez pas correctement l’accès à votre espace administrateur (word press par exemple) avec un mot de passe trop simple à trouver, et, de nouveau, vous êtes responsable s’il y a un vol de données…

Et les internautes peuvent vous demander réparation pour les dommages subis !

En conséquence, vous devez travailler à la protection et à la sécurisation de votre site Internet d’entreprise.

En tant qu’entrepreneur, les 3 obligations majeures liées au RGPD à retenir sont :

  • Limiter la collecte des données au strict nécessaire,
  • Obtenir et conserver le consentement des utilisateurs
  • Sécuriser les données récoltées.

Et comme « un coworker averti en vaut 2 », mettez en action ce que vous venez d’apprendre pour éviter toute sanction.

Si malgré nos explications vous avez encore des doutes, des questions…. Rendez-vous le 15 mai prochain au Cabinet ADEZIO du Pontet pour un présentation dédiée au RGPD. Des experts répondront à toutes vos questions !

INSCRIPTIONS GRATUITES SUR : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdK_gGjfgK_nWXmca3wjRZ9ajDoKTmGCxcvKdIuAraQUK1wJw/viewform

 

Que vous soyez télétravailleur, indépendant, entrepreneur, start up ou autre Coworking by Adezio est à votre écoute. Pour répondre au mieux à vos besoins, nous vous proposons des espaces partagés à louer à la demi-journée, à la journée ou au mois, des bureaux privatifs, des salles de réunion mais également de la domiciliation d’entreprise !

N’attendez plus ! Rejoignez-nous !

L’Equipe de Coworking By Adezio

 

En savoir plus sur https://start.lesechos.fr/actu-entreprises/technologie-digital/rgpd-ce-que-ce-nouveau-reglement-va-changer-pour-les-entreprises-11385.php?yWjXVRQ2Og2E2Oeq.99

Quel coworker êtes-vous ?

Un espace de coworking est comme un petit monde à lui tout seul où chaque personne, chaque coworker contribue à l’écosystème, et des coworkers parfois très différents se côtoient et partagent un même espace de travail. Voici quelques portraits de coworkers, saurez-vous reconnaitre votre voisin de coworking ?

Typologie éclectique de portraits de Coworkers

Yogi Yolanda : La fan de yoga et de thérapie alternative. Elle est souvent la thérapeute spirituelle de l’espace. Du yoga à la méditation et au développement personnel, elle sera toujours de bon conseil, c’est son domaine.

Cathy Cookie : Qui saute sur la moindre occasion pour amener des biscuits et autres délices faits par ses soins pour rassembler tout le monde.

Randy Andy, Le nomade : Il n’est pas d’ici, il provient sûrement d’un pays lointain. Il aime sa liberté et la flexibilité qu’offre un espace de coworking. C’est la spontanéité qui le guide. Il voyage beaucoup alors on ne sait jamais quand on le reverra.

Charlotte la resplendissante : C’est une jeune femme ravissante et elle le sait. Elle se place souvent au centre de l’espace de coworking. Quand elle n’est pas là, l’espace semble vide, il lui manque soudainement son éclat rayonnant.

Gabi the Ghost : Jamais là, personne ne l’a jamais vu si ce n’est sur les caméras de sécurité.

Mysterious Matt : Personne ne sait ce que Mysterious Matt est en train de faire, ni n’ose lui demander. Derrière ses lunettes carrées se cache un génie de la technologie, vous n’en saurez pas plus.

Dan le dinosaure : Dan le dinosaure a toujours été́ là. Il est plus âgé que les murs. Vous l’avez rencontré́ dès l’ouverture du Coworking. Il parle souvent du bon vieux temps, énumérant les temps glorieux du passé.

Thierry le trépidant : Il est votre ami sur les réseaux sociaux avant même que vous lui ayez serré la main. Vous voulez en savoir plus sur les autres coworkers ? Qui mieux que Thierry pour vous guider, il aura toujours une anecdote à vous raconter.

Megan Vegan : Végétarienne convaincue, en moins d’un mois depuis son arrivée, Vegan Megan a convaincu 10 coworkers d’acheter un extracteur de jus à 300€.

Greg le Geek : Les yeux toujours rivés sur son écran et les mains qui courent à toute allure sur son clavier d’ordinateur, Greg le Geek clique plus vite que son ombre. Il est intarissable sur toutes les nouvelles technologies. Attention avant de vous lancer dans un débat sur le sujet avec lui, vérifiez que vous avez du temps à lui consacrer.

Bien sûr, ce ne sont que quelques exemples de portraits à prendre au second degré. Et que vous vous soyez reconnu, ou pas, dans un de ces portraits, si vous cherchez un espace de coworking nous sommes là pour vous.

Pour répondre au mieux à vos besoins, Coworking by Adezio vous propose des espaces partagés à louer à la demi-journée, à la journée ou au mois, des bureaux privatifs, des salles de réunion mais également de la domiciliation d’entreprise !

N’attendez plus ! Rejoignez-nous !

L’Equipe de Coworking By Adezio

 

Source : http://www.deskmag.com/en/16-coworking-spaces-members-personalities-personality-types-profiles-976/2

Il était une fois le Coworking

Bien que le coworking ne connaisse que depuis peu un réel dynamisme en France, son principe n’est pas tout neuf. En effet son histoire a débuté il y a 23 ans. Nous vous proposons cette semaine de retracer l’histoire du coworking.

Les dates clés

1995

L’association « C-base » est fondée à Berlin. Depuis sa création, le but de cette association est la formation, dans les domaines du matériel informatique, des logiciels et des réseaux, organisée autour d’ateliers, de conférences et d’événements culturels. Elle est reconnue pour être l’un des tous premiers hackerspaces dans le monde et considérée comme le prototype de ce qu’on appellera par la suite un espace de coworking.

1999

L’écrivain et concepteur de jeux américain Bernard Louis dit « Bernie » De Koven est le 1er à employer l’expression « coworking ». Il l’utilise alors pour désigner, non pas un lieu, mais une méthode de travail collaboratif impliquant l’utilisation de l’informatique et des nouvelles technologies, considérant que les collaborateurs en entreprise étaient trop isolés. La même année, New York voit apparaître 42 West 24, un espace de travail partagé avec des bureaux flexibles pour des freelances ou des équipes. On y retrouve tous les éléments du coworking ou presque : un environnement de travail agréable et une grande flexibilité dans la réservation des espaces de travail. Cet espace pose alors les bases du principe du coworking.

2002

Ouverture à Vienne de la Schraubenfabrik, un centre communautaire dédié aux entrepreneurs.

2005

Le 1er espace de coworking est attribué à la ville de San Francisco et à son créateur le programmeur Brad Neuberg. Ce projet appelé « Coworking » attire alors de nombreuses personnes, dont Chris Messina, l’inventeur du #hashtag sur Twitter, qui vit immédiatement le fort potentiel de ce concept. Dès lors, il s’associe à Brad Neuberg pour fonder le 1erespace « officiel » : la Hat Factory . Ce centre d’affaires plus sociable que le bureau traditionnel et plus productif que le travail à domicile proposait l’accès WIFI, des déjeuners partagés, des séances de méditation et même de massages ! La tendance « Coworking » est lancée.

2008

A Paris, le 1er espace de Coworking français ouvre ses portes. Il se nomme la Cantine.

A cette période, plus de 160 espaces de coworking sont actifs dans le monde.

Depuis, les espaces de coworking n’ont cessé d’augmenter et de se diversifier.

Nous comptons aujourd’hui près de 11 300 espaces de cotravail répartis sur les 5 continents. C’est en Europe qu’ils sont les plus nombreux avec près de 760 espaces. Créé en Février 2017 : Coworking by Adezio demeure le premier espace de coworking à Cavaillon. Nous vous proposons des espaces partagés à louer à la demi-journée, à la journée ou au mois, des bureaux privatifs, des salles de réunion mais également de la domiciliation d’entreprise

N’attendez plus ! Rejoignez-nous !

L’Equipe de Coworking By Adezio

 

source : http://domaine-entrepreneurs.fr/conseils-d-expert/les-dates-cles-de-lhistoire-du-coworking/

Les Métiers du Numérique et le Coworking

Graphistes, développeurs, intégrateurs web, architectes, community managers, rédacteurs web, … Vous faites peut-être partie de cette catégorie de professionnels dont le métier repose principalement sur l’usage d’un ordinateur. Et si le coworking était fait pour vous ?

Numérique et Coworking un joli mariage

En effet voilà deux destins liés depuis plusieurs années et encore pour longtemps.

Un peu d’histoire. Le premier prototype de coworking date de 1995 avec le C-BASE (un hackerscape fondé à Berlin). Aujourd’hui le télétravail prend de plus en plus de place dans les entreprises et le nombre d’entrepreneurs dans le monde du numérique est en plein boom.

Il est loin le temps où les ordinateurs étaient aussi lourds que des voitures. Maintenant les ordinateurs sont fins et légers. Si facile à transporter qu’il n’est pas rare de voir les cafés ou les terrasses de bar se transformer en espace de travail ponctuel.

Cette capacité à travailler dans différents endroits est en pleine expansion et source de créativité.

Toutefois un café ou son propre salon ne sont pas toujours les endroits idéaux pour travailler dans les meilleures conditions. Et c’est bien là, la force des espaces de coworking. C’est l’endroit idéal pour travailler loin de la rigidité des structures entrepreneuriales classiques.

Le coworking répond à plusieurs besoins :

  • Échanger : de nombreuses personnes ayant opté pour le coworking travaillaient auparavant seules. Désormais, le coworking leur permet d’avoir l’appui d’une communauté ; c’est aussi un lieu convivial qui permet de développer leur créativité ;
  • Disposer d’un vrai lieu de travail : pas toujours facile de travailler chez soi ou dans des cafés, alors qu’en coworking, on a accès à un espace de travail adapté et motivant ;
  • Économiser : avec l’augmentation des loyers, avoir un bureau individuel s’avère compliqué et très coûteux.

De nombreux professionnels du secteur numérique ont franchi le pas. Pourquoi pas vous ?

Nous ne pouvons que vous conseiller de tenter l’expérience en notre compagnie. En effet Coworking by Adezio est là pour vous !

Pour répondre au mieux à vos besoins, Coworking by Adezio vous propose des espaces partagés à louer à la demi-journée, à la journée ou au mois, des bureaux privatifs, des salles de réunion mais également de la domiciliation d’entreprise !

N’attendez plus ! Rejoignez-nous !

L’Equipe de Coworking By Adezio

bienvenue@coworkingbyadezio.fr +33(0) 4 28 70 12 91Adhérez à la newsletter

© emmasatti.fr 2021-2022